FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >

CIRPÉE - Centre interuniversitaire sur le risque, les politiques économiques et l'emploi

Logo

[417 documents]

Research center home page

Browse the 417 documents according to Date, Author or Title.

Le Centre interuniversitaire sur le risque, les politiques économiques et l'emploi (CIRPÉE) est né de la fusion du Centre de recherche sur l'emploi et les fluctuations économiques (CREFÉ) de l'UQAM et du Centre de recherche en économie et finance appliquées (CRÉFA) de l'Université Laval. D'autres chercheurs de HEC Montréal, de McGill et de Concordia se sont également joints au groupe.

Le CIRPÉE a pour objectif de favoriser les activités de recherche de ses membres et de contribuer à la formation de jeunes chercheurs dans les domaines du risque, des politiques économiques et de l'emploi.

Le CIRPÉE bénéficie depuis 2002 d'une subvention annuelle importante du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC). Cette subvention, qui s'ajoute à l'appui institutionnel et financier de l'UQAM, de l'Université Laval et de HEC Montréal, sert à organiser des activités de recherche et de formation qui s'orientent autour de cinq axes principaux :

-Politiques sociales et Marché du travail

-Contrats de travail, Structure de marchés et Emploi

-Effets des politiques économiques sur l’emploi et la production

-Capital humain, Croissance et Développement

-Gestion des risques, Marchés financiers et Productivité des facteurs

Site Web : http://www.cirpee.org/

Collections in this research centre

  • Bulletins d'information du CIRPÉE [12]

  • Cahiers de recherche du CIRPÉE [405]

    Les Cahiers de recherche du CIRPÉE présentent des travaux de recherche dans lesquels les chercheurs du CIRPÉE analysent les avantages et les coûts associés aux politiques publiques par le biais de l'étude des multiples facettes du fonctionnement du marché du travail et des stratégies de financement des entreprises.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014