FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
Chaire Desjardins en développement des petites collectivités >
Rapports de recherche de la Chaire Desjardins de l'UQAT >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/003533dd

Title: Repeupler : vers une politique de repeuplement des petites collectivités rurales au Québec : Une démarche de recherche participative
Authors: Colombino, Enrique
Keywords: Abitibi
Témiscamingue
Baie-James
Ruralité
Petites localités
Repeuplement
Issue Date: 2007
Publisher: Chaire Desjardins en développement des petites collectivités (UQAT)
Abstract: Conçu par un professeur de l’UQAT en 2003 et incorporé aux travaux de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités en 2004, le projet REPEUPLER – Vers une politique de repeuplement des petites localités rurales au Québec a été l’objet d’un protocole d’entente contractuelle entre ces deux organismes universitaires et la ministre déléguée au Développement régional et au Tourisme, Madame Nathalie Normandeau, au nom du ministère de Développement économique et régional du gouvernement du Québec. Suite à la signature du protocole d’entente au printemps 2004, et au partenariat financier qu’il assurait, les travaux préliminaires de sélection et d’intéressement des localités candidates ont débuté à l’été et se sont poursuivis au début de l’automne 2004. Un accident grave du chercheur principal et sa convalescence durant cet automne ont retardé les travaux jusqu’à décembre 2004. La démarche de recherche-action du projet REPEUPLER dans deux petites localités rurales du Témiscamingue, deux de l’Abitibi et trois autres du territoire de la Municipalité de la Baie-James s’est mise en branle à l’hiver 2004-2005 et a continué jusqu’à l’automne 2006. Le conseil municipal de chacune des localités retenues adopte une résolution formelle dans laquelle : a) on accepte la démarche du projet REPEUPLER dans cette communauté et on collabore à sa réalisation; b) on informe la population; on vote un montant de 2 000 dollars comme contribution aux travaux et on nomme un conseiller pour le suivi du projet; c) on accepte de convoquer l’assemblée publique des résidents pour les informer sur les résultats et se donner un ensemble d’activités et de projets dans le sens des objectifs du projet. Rendus à ce stade, une résolution du conseil municipal formalise la volonté collective d’agir. Cette première étape d’engagement, de mobilisation, de mise en situation, d’étude des besoins et des attentes de la communauté, avec des propositions d’activités venant des résidents, constitue l’étape de diagnostique du Projet REPEUPLER. Elle est l’objet du présent rapport. La deuxième étape d’actions et des projets spécifiques commence maintenant dans cinq (5) des sept (7) localités retenues, avec ou sans le vote d’une résolution formelle des élus.
URI: https://depot.erudit.org/id/003533dd
ISBN: 2-923064-32-1
Appears in Collections:Rapports de recherche de la Chaire Desjardins de l'UQAT

Files in This Item:

Colombino_Repeupler_2007_Pub.pdf, (Adobe PDF ; 850,59 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014