FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRDT - Centre de recherche sur le développement territorial >
Études et rapports de recherche >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/003276dd

Title: Le territoire comme ressource construite dans l'industrie bioalimentaire : de la production au milieu de vie. Étude de cas comparés d'entreprises établies au Bas-Saint-Laurent, en Chaudière-Appalaches et en Gaspésie (Québec, Canada)
Authors: Fortin, Marie-José
Handfield, Mario
Rezelman, Abigaïl
Keywords: Bioalimentaire
Entreprises
Territoires
Agroalimentaire
Ressources
Issue Date: 2010-06-18
Publisher: Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT) - Pôle UQAR ; Chaire de recherche du Canada en développement régional et territorial, UQAR
Citation: FORTIN, Marie-José, HANDFIELD, Mario, REZELMAN, Abigaïl, 2010, Le territoire comme ressource construite dans l'industrie bioalimentaire : de la production au milieu de vie. Étude de cas comparés d'entreprises établies au Bas-Saint-Laurent, en Chaudière-Appalaches et en Gaspésie (Québec, Canada), Rimouski, Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT) - Pôle UQAR ; Chaire de recherche du Canada en développement régional et territorial, Université du Québec à Rimouski, 112 p.
Series/Report no.: Études et rapports de recherche;2010-06
Abstract: Quelles contributions, économiques, sociales, culturelles et environnementales, les entreprises qui conçoivent, fabriquent et mettent en marché des produits bioalimentaires dits de spécialité (terroir, biologiques, régionaux, etc.) apportent dans les territoires où elles sont actives.
URI: https://depot.erudit.org/id/003276dd
Appears in Collections:Études et rapports de recherche

Files in This Item:

Rapport-projet-Entente-CRDT-MAMR-FORTIN-HANDFIELD-2010.pdf, (Adobe PDF ; 3.61 MB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016