FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CÉRIS - Centre d'étude et de recherche en intervention sociale >
3. Série Conférences >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/002138dd

Title: Emploi et intégration sociale : la perspective de l'économie solidaire
Authors: Lavaille, Jean-Louis
Issue Date: 1995
Publisher: Centre d'étude et de recherche en intervention sociale
Series/Report no.: Série Conférences
Abstract: Le présent texte offre une excellente contribution par sa tentative de conceptualiser un ensemble de pratiques sociales nouvelles, encore mal comprises et mal expliquées, qui ont toutes en commun de s'investir sur le terrain économique: coopératives de travail, entreprises communautaires, services communautaires d'aide à domicile, services communautaires de garde d'enfants, cuisines collectives... Des intervenants sociaux s'investissent de plus en plus sur le terrain de l'économie d'une manière autre: avec des finalités sociales, avec des acteurs nouveaux sur ce terrain (groupes et communautés en difficulté) et avec des règles du jeu différentes de l'économie marchande (fonctionnement démocratique, sources de financement diverses...). Mais cet investissement est récent et place ces intervenants dans une situation de malaise partiel parce ce terrain de l'économie ne leur est pas familier. Traditionnellement, il appartenait à d'autres. Comment comprendre ces pratiques? Comment cerner leur apport dans le contexte de la crise de l'emploi et de la crise de l'État-providence? Comment situer la contribution de ces organisations communautaires de type nouveau par rapport à d'autres avancées issues du mouvement syndical par exemple (réduction du temps de travail)? S'agit-il de pratiques qui viennent opérer une gestion plus souple de l'exclusion ou s'agit-il de pratiques porteuses de réponses à des aspirations et besoins nouveaux et prometteuses sous l'angle de la démocratisation de notre société et de notre économie? Les principales notions auxquelles réfèrent de plus en plus ces pratiques sont celles de "nouvelle économie sociale", de "développement économique communautaire", de "développement communautaire" ou de "développement local". Une autre notion parente de celles-ci est celle d'"économie solidaire". Jean-Louis Laville était sans doute la personne la mieux placée pour développer la réflexion autour de cette notion puisqu'il a dirigé un ouvrage sur ce thème L'économie solidaire: une perspective internationale.
URI: https://depot.erudit.org/id/002138dd
Appears in Collections:3. Série Conférences

Files in This Item:

GC.2.doc (Microsoft Word ; 165 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014