FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CÉRIS - Centre d'étude et de recherche en intervention sociale >
1. Série Recherches >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/002104dd

Title: Essai de typologie du partenariat dans le secteur de santé et des services sociaux au Québec
Authors: Bourque, Denis
Issue Date: 2003-03
Publisher: Centre d'étude et de recherche en intervention sociale
Series/Report no.: Série Recherches
Abstract: Un des aspects singuliers des récentes réformes dans le secteur de la santé et des service sociaux au Québec est le rôle et l'apport des organismes communautaires issus de la société civile et mis en évidence, entres autres, par le partenariat entre ces derniers et le réseau d'établissements publics. Il n'y a pas d'unanimité dans la littérature québécoise sur le sens à donner au partenariat qui est à la fois polysémique et polymorphe. René et Gervais (2001: 26) résument le débat en ces termes: le partenariat est-il un nouvel outil de contrôle ou un levier de développement? Pour certains auteurs (Doré, 1991; Redjeb, 1994) il s'agit d'une stratégie étatique de sortie de crise de l'État-providence visant à assujettir les organismes communautaires à l'intérieur d'une nouvelle gestion étatique néolibérale. Pour d'autres (Bélanger et Lévesque, 1992; Caillouette, 1994; Lamoureux, J., 1994; Vaillancourt, 1994; Favreau et Lévesque, 1996) il pourrait s'agir d'un moteur du renouvellement de la gestion étatique providentialiste vers un modèle plus solidaire et démocratique. Or, le partenariat serait fondamentalement paradoxal puisqu'il s'inscrit simultanément dans des logiques différentes et qu'il est porteur à la fois de potentiels de démocratisation de la gestion étatique du social, et de potentiels de confiscation du communautaire (Lamoureux J., 1994). Le partenariat apparaît donc "comme une tentative nouvelle, obligée et paradoxale d'articulation de l'État et de la société civile" (Nélisse, 1994: 179). Dans le secteur de la santé et des services sociaux, il est un laboratoire d'expérimentation et d'institutionnalisation des nouveaux rapports État/société civile. Dans le cadre de notre thèse de doctorat en service social (Bourque, 2002), nous avons élaboré un essai de typologie du partenariat dans le secteur de la santé et de services sociaux au Québec et qui fait l'objet du présent cahier du CÉRIS. Ce cahier se compose de deux parties. La première est consacrée à la question du partenariat dans ses dimensions polysémique et polymorphe. La seconde partie comporte une recension de la recherche sociale sur le partenariat dans la littérature québécoise.
URI: https://depot.erudit.org/id/002104dd
Appears in Collections:1. Série Recherches

Files in This Item:

GR.24_F3A1.doc (Microsoft Word ; 319,5 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014