FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CÉRIS - Centre d'étude et de recherche en intervention sociale >
1. Série Recherches >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/002099dd

Title: Application du modèle écologique à l'évaluation d'un programme de promotion des comportements pacifiques
Authors: Meunier, Jean-Marc
Deslauriers, Jean-Matin
Issue Date: 2001
Publisher: Centre d'étude et de recherche en intervention sociale
Series/Report no.: Série Recherches
Abstract: Ce cahier traduit brièvement l'application du modèle écologique à l'évaluation d'un programme de promotion des comportements pacifiques appelé Les Camaraderies. Conçu par des travailleuses sociales d'un CLSC et des membres du personnel d'une école primaire, ce programme fut appliqué durant l'hiver et le printemps 1997 auprès d'enfants de la deuxième année et de leurs parents. Une recherche qualitative a accompagné l'intervention permettant de recueillir une appréciation du programme à partir des propos d'un échantillon des enfants, des parents, et des membres du personnel de l'école et du CLSC concernés. L'étude porte sur trois thèmes qui constituent les questions de recherche suivantes. Dans un premier temps, quels sont les comportements violents observés dans l'école ? Puis, de quelle façon le programme de prévention de la violence et de promotion des comportements pacifiques est-il pertinent ou non? Enfin, le programme Les Camaraderies a-t-il des effets observables ? Selon les acteurs du projets rencontrés, plusieurs observations de comportements violents sont dénombrées à l'école, même si le phénomène ne représente pas un problème sérieux. Cependant, sa présence suggère qu'une intervention spécifique est bienvenue. Enfin, en rétrospective, plusieurs effets positifs au programme offert sont décrites. Ces répondants semblent satisfaits de l'expérience.Notre société se préoccupe beaucoup de la violence, particulièrement lorsqu'elle touche les enfants. En effet, non seulement s'inquiète-t-on de la violence qu'ils peuvent subir, mais aussi se préoccupe-t-on de leurs comportements parfois agressifs. Ainsi, l'opinion publique manifeste un intérêt suffisamment important pour susciter des actions d'envergure sur le sujet : groupes de parents qui revendiquent une plus grande surveillance du contenu télévisuel pour enfants, intervenants qui déplorent des niveaux de violence plus importants dans certaines écoles, articulation de programmes d'intervention, etc. La sensibilité à ce phénomène se manifeste également par l'ébauche et la mise en oeuvre de politiques sociales favorisant des programmes de prévention de la violence et de promotion des comportements pacifiques. C'est d'ailleurs de l'expérience d'un tel programme dont il est question ici.
URI: https://depot.erudit.org/id/002099dd
Appears in Collections:1. Série Recherches

Files in This Item:

GR.16.doc (Microsoft Word ; 233 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016