FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CÉRIS - Centre d'étude et de recherche en intervention sociale >
1. Série Recherches >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/002096dd

Title: À quoi sert le travail social ? Vers une redéfinition et un redéploiement
Authors: Favreau, Louis
Issue Date: 2000-01
Publisher: Centre d'étude et de recherche en intervention sociale
Series/Report no.: Série Recherches
Abstract: Le travail social se perçoit en crise d'identité parce qu'il fait face à de substantiels changements dans son environnement immédiat ou proche: 1) une crise d'organisation c'est-à-dire un éclatement des services sociaux offerts et des dispositifs qui les accompagnent; 2) la fin du monopole de l'intervention sociale publique qui aura fonctionné près de 30 ans; 3) une crise du travail social en tant que profession avec la multiplication des professions apparentées (arrivée de psychologues sociaux, de criminologues, de psycho-éducateurs, de conseillers en orientation...) et l'apparition de nouveaux statuts d'emploi (ARH, o.c., t.a.s.); 4) plus récemment, l'émergence de nouvelles professions du " social " lié davantage à l'insertion par l'économique: agents de développement local, animateurs et formateurs des ressources humaines dans des entreprises d'insertion ou des organismes communautaires d'employabilité; 5) et finalement le renouvellement du service public d'emploi (chômeurs et prestataires de la sécurité du revenu) avec l'arrivée des Centres locaux d'emploi (CLE) et le renouvellement du service public de développement local avec l'arrivée des Centres locaux de développement (CLD). Interrogation: le travail social sert-il encore à quelque chose, les autres professions du " social " semblant empiéter chaque jour un plus sur celui-ci ? Pour y voir plus clair et mettre quelque peu en perspective les inquiétudes actuelles, nous allons reconstituer l'itinéraire d'une partie du travail social, celui que nous qualifions de généraliste sur 30 ans pour prendre la mesure de ce qui nous arrive. Dans un deuxième temps, nous ferons l'examen des pratiques actuelles en formulant quelques hypothèses sur leur potentiel de changement et de renouvellement des professions du " social " dont le travail social demeure une profession clé.
URI: https://depot.erudit.org/id/002096dd
Appears in Collections:1. Série Recherches

Files in This Item:

GR.10.doc (Microsoft Word ; 88,5 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014