FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRDC - Chaire de recherche du Canada en développement des collectivités  >
2. Série Pratiques économiques et sociales >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001903dd

Title: Banque solidaire et développement communautaire: l'expérience de la Caisse d'économie des travailleuses et travailleurs (Québec)
Authors: Lebossé, Joël
Issue Date: 1998
Publisher: Chaire de recherche du Canada en développement des collectivités
Series/Report no.: Série Pratiques économiques et sociales
Abstract: La Caisse d'économie des travailleuses et travailleurs (Québec) n'est pas une caisse comme les autres. À tout le moins pas tout à fait comme les autres: sa vitalité économique (sa "rentabilité" comme on dit!) est dans la moyenne supérieure et son utilité sociale fortement démontrée dans le texte qui suit. La Chaire de recherche en développement communautaire a soutenu le projet de recherche de Joël Lebossé en collaboration avec d'autres (le groupe de recherche PROFONDS) car il fallait en savoir plus sur sa véritable portée et les conditions de sa réussite. Pour tous ceux et celles qui sont des artisans du développement communautaire, l'expérience de cette caisse d'économie (membre de la Fédération des caisses d'économie Desjardins), expérience qui dure depuis 25 ans, est du plus grand intérêt car cette caisse se nourrit et nourrit tout à la fois le développement communautaire et l'économie solidaire. Elle ne fait que cela...et elle n'assure sa rentabilité économique et son utilité sociale que par cela: le développement communautaire et l'économie solidaire. On verra que le présent texte le démontre bien.
URI: https://depot.erudit.org/id/001903dd
Appears in Collections:2. Série Pratiques économiques et sociales

Files in This Item:

PES7.rtf (RTF ; 227,13 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014