FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales >
Rapports et notes de recherche >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001800dd

Title: La présidentielle de 2004. Une lutte serrée des conventions au vote... et au delà
Authors: Martin, Pierre
Nadeau, Richard
Issue Date: 2004-11
Publisher: Centre d'études et de recherches internationales
Series/Report no.: Rapports et notes de recherche du CERIUM
Abstract: This note assembles six articles published between August and November 2004 in the Montréal newspaper Le Devoir. The first two show how George Bush's re-election was, from the outset, the most likely outcome. The following two address the televised debates and show how John Kerry managed to revive his campaign in this crucial episode. The fifth article, published just before voting day, suggested that, in spite of a good showing by Kerry in the debates, voters remained reluctant to unseat an incumbent president in the midst of war. Finally, the sixth article turns the page and traces a portrait of a country poised for a prolonged period of polarized politics.

Cette note rassemble six textes publiés entre août et novembre 2004 dans Le Devoir. Les deux premiers montrent en quoi la réélection de George Bush était le résultat le plus probable. En août, alors que John Kerry avait devancé le président sortant dans les sondages pendant plusieurs semaines, les observateurs semblaient oublier les atouts dont disposait toujours ce dernier. Par contre, plusieurs tendances lourdes favorisaient le président sortant et la plupart des modèles rigoureux de prévision électorale avaient prédit une victoire de George Bush. Ces modèles sont analysés dans le deuxième article. Les deux suivants couvrent l'épisode des débats, où John Kerry est parvenu, à un moment crucial de la campagne, à rétrécir l'écart qui le séparait du président Bush. Le cinquième article, publié quelques jours avant le jour du vote, soulignait que, malgré la remontée palpable de John Kerry à la faveur des débats télévisés, les électeurs pour¬raient s'avérer réticents à déloger un président en exercice alors que les États-Unis étaient engagés dans un conflit armé majeur en Irak. Finalement, le sixième article, écrit quelques jours après l'élection, fait un premier bilan de la campagne et s'inscrit en faux contre ceux qui soutiennent que la poussée conservatrice qui a entraîné la réélection de George Bush est nécessairement annonciatrice d'une emprise irréversible des républicains sur la Maison-Blanche. Par contre la polarisation qui prévaut depuis l'élection de 2000 est une situation qui a peu de précédents dans l'histoire politique américaine et qui risque de se prolonger dans un avenir prévisible.
URI: https://depot.erudit.org/id/001800dd
Appears in Collections:Rapports et notes de recherche

Files in This Item:

Notes_Analyses004.pdf (Adobe PDF ; 567,42 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014