FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales >
Rapports et notes de recherche >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001781dd

Title: Red States, Blue States : Examining Federal Transfers to the States, 1983-2004
Authors: O'Laughlin, Laura
Issue Date: 2007-01
Publisher: Centre d'études et de recherches internationales
Series/Report no.: Rapports et notes de recherche du CERIUM
Abstract: This study seeks to explain the transfer of U.S. federal funds to the states by examining the political and economic motivators in certain federal spending categories, including total expenditures, defense expenditures, procurement contracts, grants awarded, loan and insurance spending, and the net tax burden. This study updates previous research in federal transfers, using twenty-two years (1983-2004) of electoral, population, spending, taxation and state economic data for the states. Using panel data methodology in STATA, various political and economic variables are examined for their impact on this era of neo-conservative resurgence in the United States, particularly interaction variables that highlight political party alignment between the executive branches of federal and state government, alignment with the majority controlling parties in the legislative branch and various interaction and political party variables.

États bleus, États rouges : un examen des explications politiques des niveaux de transferts fédéraux aux États américains, 1983-2004. Cette étude vise à expliquer les variations dans les niveaux de transfert de fonds fédéraux vers les États dans différents types de dépenses, soit les dépenses totales, les dépenses militaires, les contrats de fourniture de biens et services, les subventions directes, les prêts et assurances. Ce rapport met à jour les recherches existantes en utilisant des données électorales, démographiques, fiscales et économiques pour les États s'étalant sur 22 ans, de 1983 à 2004. En ayant recours à la méthode d'analyse statistique par « panel » du logiciel STATA, plusieurs variables économiques et politiques sont passées en revue pour évaluer leur impact pendant une période marquée par la résurgence du néo-conservatisme aux États-Unis. L'accent est mis notamment sur les variables interactives qui mettent en lumière l'alignement entre les partis qui occupent les fonctions exécutives et législatives au fédéral et dans les États.
URI: https://depot.erudit.org/id/001781dd
Appears in Collections:Rapports et notes de recherche

Files in This Item:

Notes_Analyses017.pdf (Adobe PDF ; 1,36 MB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014