FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001749dd

Title: Systèmes locaux de production : réflexion-synthèse sur les nouvelles modalités de développement régional/local
Authors: Lévesque, Benoît
Klein, Juan-Luis
Fontan, Jean-Marc
Bordeleau, Danièle
Issue Date: 1996
Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Series/Report no.: Études théoriques
Abstract: Ce cahier présente des éléments théoriques et pratiques associés à des nouvelles modalités locales de développement des territoires. La recherche a été réalisée en 1995 en association avec le Service aux collectivités de l'UQAM pour une organisation de développement économique communautaire: la Corporation de développement économique communautaire Rosemont Petite-Patrie. Cette recherche était sous la direction de Benoît Lévesque, de Juan-Luis Klein et de Jean-Marc Fontan. Ont étroitement collaboré à la réalisation de cette dernière, Danièle Bordeleau, Rachid Bagaoui, Christian Yaccarini et Vincent Van Schendel. Dans ce document, nous reprenons essentiellement des données théoriques et certaines études de cas relatives aux systèmes locaux de production. La première section décrit et analyse les particularités des districts industriels, des systèmes locaux d'innovation, des technopoles, des réseaux d'entreprises et des grappes industrielles. La seconde section présente des études de cas européennes, canadiennes ou québécoises qui illustrent chacun de ces systèmes d'induction du développement. Soulignons en dernier lieu que ce cahier s'appuie sur une bibliographie de plus de trois cents titres (annexée à la fin de ce document). L'intérêt de cette recherche est de présenter une première synthèse de travaux récents effectués dans des champs universitaires diversifiés (sociologie, relations industrielles, économie). Prise dans son ensemble, cette recherche apporte un élément de compréhension supplémentaire aux dynamiques actuelles de gestion du développement des territoires. Elle pose les balises d'une intervention de développement régional et local qui intègre à la fois les logiques territoriale et sectorielle du développement. Au niveau des études de cas, le travail effectué lance un appel à la réalisation de monographies plus poussées. Au niveau théorique, notre travail constitue un des maillons de la réflexion portant sur le revalorisation du régional et du local dans la régulation des espaces nationaux. Le lien privilégié qui se tisse entre les systèmes locaux et les systèmes internationaux de production offre une voie de légitimité aux revendications de décentralisation des pôuvoirs et de déconcentration des ressources publiques vers le régional et le local. Par contre, cela questionne aussi la place et l'importance du palier national dans la régulation des sociétés industrielles. Il s'ensuit de nouveaux enjeux où le développement, et le redéveloppement, de territoires participent à la redéfinition de l'État-nation. Une participation qui peut se faire soit dans la défensive ou dans l'offensive, donnant place à une reformulation du contrat national polarisée entre le néo-libéralisme (États-Unis) et le néo-keynésianisme (Allemagne).
URI: https://depot.erudit.org/id/001749dd
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET9601.pdf (Adobe PDF ; 941 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014