FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001731dd

Title: Phases de prédémarrage et démarrage: un modèle général de démarcation
Authors: Durand, Suzanne
Benoit, Richard
Martel, Denis
Issue Date: 1997-09
Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Series/Report no.: Études théoriques
Abstract: Le développement et l'utilisation de programmes d'aide appropriés nécessitent une bonne connaissance des phases de développement des organisations. La littérature, portant sur les modèles de développement des entreprises, est abondante. Par contre, elle ne propose pas de critères objectifs et facilement observables afin de distinguer les phase de prédémarrage et de démarrage. Nous avons établi un modèle pour ces deux phases, basé sur les faits et activités marquants de chacune de ces phases, en nous inspirant principalement des modèles de création d'entreprises et des modèles de développement des entreprises. Deux critères ont servi à établir la ligne de démarcation entre ces deux phases. La finalité des activités réalisées par l'entrepreneur sert de premier critère de démarcation. Au cours du prédémarrage, la finalité des principales actions et réflexions, est de déterminer si oui on non l'entreprise projetée doit être créée ; tandis qu'au cours du démarrage elle est de s'assurer que l'entreprise survive. Le deuxième critère repose sur les types d'activités prépondérantes. Au cours du prédémarrage, il s'agit d'activités de conception, de validation, de planification et de négociation, alors qu'au cours du démarrage, il s'agit d'activités relatives aux opérations, à l'organisation et au contrôle. Selon notre modèle de démarcation, le prédémarrage prendrait fin dès l'obtention du soutien financier nécessaire à la création de l'entreprise projetée, au moment où l'entrepreneur, après plusieurs étapes de réflexions et de remise en question du bien fondé du projet, prend la décision finale de créer l'entreprise. Le démarrage débute avec des actions spécifiques à une entreprise telles que l'acte juridique de création et l'acquisition des ressources matérielles nécessaires à l'objet économique de la nouvelle entreprise. Nous proposons une méthode d'analyse visant à faciliter l'utilisation du modèle de démarcation entre le prédémarrage et le démarrage pour différents types d'entreprises.
URI: https://depot.erudit.org/id/001731dd
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET9709.pdf (Adobe PDF ; 215,95 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014