FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001723dd

Title: Innovations organisationnelles et blocages institutionnels. Le cas des entreprises au Québec.
Authors: Bélanger, Paul R.
Lapointe, Paul-André
Lévesque, Benoît
Issue Date: 1998-12
Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Series/Report no.: Études théoriques
Abstract: Ce cahier vise à montrer que la nature et l'évolution du système institutionnel, dans lequel s'insère l'entreprise, et les stratégies ainsi que les rapports entre les grands acteurs sociaux influencent fortement la nature et l'évolution des expériences d'innovations dans les divers milieux de travail. Le texte est divisé en trois parties. Dans une première, quelques réflexions sur les dimensions de l'entreprise ainsi que sur leur articulation (modèles d'entreprises) sont proposées. Dans une deuxième partie, ces éléments théoriques mettent en lumière les tensions entre innovations organisationnelles et innovations institutionnelles à partir d'un contexte institutionnel particulier, celui du cas québécois, étudié aussi bien du point de vue des rapports sociaux que de la modernisation des entreprises, qui a l'avantage de présenter un contexte favorable à la concertation entre les grands acteurs sociaux et une volonté politique également favorable au partenariat. Il s'agit donc de voir pourquoi les blocages institutionnels se maintiennent même lorsque les conditions sont apparemment favorables. Dans une troisième partie, un retour sur le cadre théorique permet de proposer une explication des tensions à l'intérieur même des configurations partenariales. En somme, les innovations organisationnelles, loin de n'être qu'un réaménagement des ressources humaines et matérielles, heurtent la convention collective et les rôles sociaux qu'elle détermine; et lorsqu'il y a ajustement réciproque entre forme organisationnelle et forme institutionnelle au niveau de l'entreprise, les innovations locales entrent souvent en contradiction, de manière plus ou moins profonde, avec le système institutionnel macrosocial et les stratégies des grands acteurs sociaux (patronat, syndicat et gouvernement).
URI: https://depot.erudit.org/id/001723dd
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET9809.pdf (Adobe PDF ; 213.42 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016