FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001696dd

Title: Les innovations théoriques en sociologie du travail et de l'entreprise. Le cas de la sociologie française
Authors: Bélanger, Paul R.
Issue Date: 2000-05
Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Series/Report no.: Études théoriques
Abstract: Comme les acteurs de l'entreprise sont à la recherche constante de modèles d'action et de solutions à tous les problèmes que leur posent leur environnement, de même les sociologues sont en quête d'un modèle de compréhension du travail et de l'entreprise. Ils doivent eux aussi inventer, dans le domaine d'activité qui leur est propre, des solutions, c'est-à-dire des théories susceptibles d'expliquer l'activité de travail et les formes de l'entreprise. Et comme dans les entreprises, leurs innovations demeurent souvent des expérimentations au sens où leur diffusion est relativement faible, surtout si elles se heurtent à des modèles théoriques dominants et hégémoniques; alors elles coexistent, sans se substituer l'une à l'autre, et donnent lieu à une variété de pratiques scientifiques. Je vous propose dans cet exposé de présenter ce qui m'apparaît être les principales innovations dans le domaine de la sociologie française du travail et de l'entreprise depuis les années 1970. Cette cartographie n'est pas exhaustive et j'essaie de respecter la pertinence de chacune tout en soulignant ses limites.
URI: https://depot.erudit.org/id/001696dd
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET0011.pdf (Adobe PDF ; 102.24 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016