FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/001687dd

Title: Partenariat et participation syndicale à la gestion : le cas de Tembec.
Authors: Lapointe, Paul-André
Issue Date: 2000-11
Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Series/Report no.: Études théoriques
Abstract: Le partenariat n'est susceptible de s'accompagner de la démocratie au travail et d'un renforcement du syndicalisme qu'à certaines conditions et dans certaines circonstances. À défaut de les réunir, se met plutôt en place un processus d'affaiblissement du syndicat local, dans le cadre de dispositifs participatifs sans pouvoir. C'est la principale conclusion qui se dégage de l'étude de la plus vieille expérience de gestion participative au Québec, soit l'usine Tembec, mise en opération en 1973 dans la petite ville de Témiscaming. En l'absence d'un programme distinctif de celui de la direction, dépourvu de ressources externes et internes et doté d'une démocratie déficiente, le syndicat local s'affaiblit dans le cadre de sa participation à la gestion.
URI: https://depot.erudit.org/id/001687dd
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET0020.pdf (Adobe PDF ; 167.58 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016