FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
GRDU - Groupe de recherche diversité urbaine >
Documents de recherche du GRDU >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/000938dd

Title: Transmission identitaire et mariages mixtes : recension des écrits
Authors: Le Gall, Josiane
Issue Date: 2003-08
Publisher: Groupe de recherche ethnicité et société, Centre d'études ethniques
Abstract: Cette recension d’écrits conjugue le thème des mariages mixtes à celui des identités sociales, et plus particulièrement à celui des identités ethniques. Pendant longtemps, les mariages mixtes ont été analysés sous l’angle du paradigme assimilationniste inspiré du schéma des «relations raciales» développé par Robert Park (1949). Ces mariages étaient considérés comme représentant la dernière étape du processus d’assimilation des individus appartenant aux groupes minoritaires. Il s’ensuivait donc que, dans tous les cas, l’identité transmise aux enfants ne pouvait être inévitablement que celle du parent appartenant au groupe majoritaire. Depuis quelques années, une telle prémisse se trouve de plus en plus remise en question par des chercheurs tant européens qu’américains. Ainsi, un nombre croissant de travaux constate que, plutôt que d’affaiblir le groupe minoritaire, les mariages mixtes ont pour résultat de contribuer à sa croissance. De façon parallèle, ils ont révélé la possibilité d’une transmission d’une identité multiple aux enfants, d’où le développement d’enquêtes sur ce thème. Le présent document porte sur l’état actuel des connaissances scientifiques concernant la transmission intergénérationnelle des identités et des formes d’appartenance des parents vers les enfants dans les situations de mariages mixtes. Les objectifs visés sont : 1) d’examiner de façon critique la notion de mixité en identifiant les diverses définitions de la mixité ou d’exogamie; 2) d’identifier a) les facteurs pertinents à la transmission identitaire concernant les individus issus de mariages mixtes, incluant les pratiques parentales et familiales, les modalités des rapports conjugaux et b) les facteurs démographiques, les courants migratoires, les facteurs sociaux, économiques, culturels, légaux et politiques qui déterminent les rapports entre les individus et les diverses institutions sociales (éducation, religion, citoyenneté, etc.).
Description: Sous la direction de Deirdre Meintel, Marie-Nathalie LeBlanc et Victor Piché. Avec la collaboration de Hayley Wilson pour les études quantitatives.
URI: https://depot.erudit.org/id/000938dd
ISBN: 2-921631-19-9
Appears in Collections:Documents de recherche du GRDU

Files in This Item:

LeGall transmission WkgPap2004.pdf, (Adobe PDF ; 653.1 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016