FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CIRANO - Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations >
Cahiers scientifiques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/000901dd

Title: Ressources renouvelables et non renouvelables, impatience et progrès technique exogène
Authors: Amigues, Jean-Pierre
Long, Ngo Van
Moreaux, Michel
Issue Date: 2004-02
Publisher: Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO)
Series/Report no.: Série scientifique (CIRANO);2004s-07
Scientific series (CIRANO);2004s-07
Abstract: Il existe une littérature assez abondante sur l'ordre dans lequel une société devrait utiliser ses ressources au cours du temps. Ce que nous voudrions explorer ici c'est l'incidence d'un progrès technique spécifique, permettant d'économiser les quantités de ressources requises par unité de produit, sur l'ordre dans lequel les dites ressources doivent être consommées le long d'un sentier optimal d'évolution de l'économie.Une certaine tradition issue de la théorie de la croissance tend à concevoir le progrès technique comme une amélioration globale de la productivité de tous les facteurs. Le modèle développé ici part au contraire de l'idée qu'il existe un progrès technique spécifique qui vise à améliorer la productivité de tel ou tel facteur.Sous un ensemble d'hypothèses plausibles, on montre que, pour certaines valeurs des paramètres du modèle, la société peut avoir intérêt à consommer d'abord une partie de son stock de ressource non renouvelable pendant un certain temps, puis arrêter d'utiliser cette ressource pour n'utiliser que la ressource renouvelable et enfin utiliser à nouveau la ressource non renouvelable.

There is a large literature on the optimal order of exploitation of natural resources. We explore the impact of specific technical progress that enables the saving of resource inputs in production on the order of exploitation.Models of growth tend to assume uniform and global technical progess. Our model however specifies that technical progress is specific to certain inputs.Under a set of plausible assumptions, we show that, for certain sets of parameter values, it may be optimal to use exclusively at first a non renewable resource, then stop using this resource and switch into a renewable resource, and finally return to the use of the non renewable resource.
URI: http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2004s-07.pdf
https://depot.erudit.org/id/000901dd
ISSN: 1198-8177
Appears in Collections:Cahiers scientifiques

Files in This Item:

2004s-07.pdf (Adobe PDF ; 465,83 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014