FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
Économie sociale : Alliance de recherche universités-communauté et Réseau québécois de recherche partenariale >
Archives >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/004385dd

Title: Les défis de la gouvernance dans les organismes sans but lucratif d’habitation. Étude exploratoire des conseils d’administration des OSBL d’habitation au Québec
Authors: Ducharme, Marie-Noëlle
J. Bouchard, Marie
Issue Date: 2010-11
Publisher: RQRP-ÉS
Series/Report no.: ;RQ-08-2011
Abstract: Le secteur des organismes sans but lucratif d’habitation (OSBL-H) compte au Québec en 2010 près de 800 organismes présents dans toutes les régions. Ce secteur connaît une croissance continue depuis une vingtaine d’années. Fonctionnant souvent avec peu de moyens (un quart des OSBL-H n’ont pas du tout de personnel), les organismes font néanmoins preuve de débrouillardise et ils bénéficient d’un important apport de la part des membres bénévoles aux conseils d’administration. L’évolution des besoins et l’offre de financements publics ciblés a favorisé l’émergence de nombreux projets dont les missions dépassent le simple logement, impliquant notamment des liaisons avec le secteur de la santé et des services sociaux. Dans ce contexte, les défis de gouvernance des OSBL-H sont nombreux et complexes. Cette recherche examine les conditions d’exercice de la gouvernance au sein des conseils d’administration d’OSBL-H au Québec. Nous avons cherché à voir: comment les administrateurs des OSBL d’habitation québécois font face aux défis de gouvernance de leur organisme; quelles sont les principales contraintes et possibilités inhérentes à leurs pratiques; quels sont les défis spécifiques qui se posent selon les milieux géographiques et les types d’organisation. La première partie du rapport présente les objectifs et les méthodes de la recherche. La seconde partie présente les résultats eux-mêmes en s’intéressant plus particulièrement : aux administrateurs, à leur trajectoire et leur profil; aux dynamiques de gouvernance (structure, fonctionnement, rôles et fonctions); et aux modes de gestion (organisation, outils et méthodes, partenaires, réseaux, etc.). Le troisième chapitre apporte des éléments d’analyse et de discussion.
URI: https://depot.erudit.org/id/004385dd
ISBN: 978-2-89276-504-5
Appears in Collections:Archives

Files in This Item:

RQ-08-2011.pdf, (Adobe PDF ; 1.04 MB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016