FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Thèses et mémoires >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/004162dd

Title: Participation associative et identité territoriale. Comprendre les interrelations et apports pour le développement régional
Authors: Collin, Caroline
Keywords: iIentité territoriale
Participation associative
Développement régional
MRC d'Antoine-Labelle
Lien social
Engagement associatif
Sentiment d'appartenance territoriale
Issue Date: 2016-10
Series/Report no.: Collection thèses et mémoires;TM1701
Abstract: L’objectif poursuivi par la présente recherche est de comprendre quelles peuvent être les interrelations entre l’identité territoriale et la participation associative. Sachant, d’une part, que l’identité territoriale est reconnue comme un facteur important du développement d’une région et, d’autre part, que la participation associative entretient certains liens avec l’identité, nous avons donc cherché à savoir particulièrement si, et comment, le fait d’être engagé activement dans son association pouvait contribuer à la construction d’une identité territoriale chez le participant associatif. À partir du postulat voulant que l’identité se construise dans les relations sociales et que la participation associative (comprise comme une forme d’engagement bénévole) mette en jeu un lien social, nous avions comme hypothèse que les relations y ayant lieu étaient à même d’éveiller ou renforcer une conscience territoriale et ainsi contribuer à la construction de l’identité territoriale du participant associatif. Au sein des quatre associations de sports et loisirs sélectionnées sur le territoire de la MRC d’Antoine-Labelle (dans les Laurentides), nous avons donc rencontré 12 membres impliqués dans leur conseil d’administration. Dans le cadre d’entrevues individuelles semi-dirigées, nous avons ainsi abordé avec eux les dimensions constitutives de nos deux concepts à l’étude : leur rapport territorial (ou, dit autrement, socio-spatial), leur sentiment d’appartenance territoriale, le sens de leur engagement associatif ainsi que le lien social associatif. De l’analyse des principaux résultats, nous avons pu déceler six formes d’interrelations entre identité territoriale et participation associative. Toutefois, dans une perspective de développement régional, il est difficile de conclure que les engagements associatifs étudiés contribuent à la formation d’une identité territoriale offensive (Guindani et Bassand, 1982), c’est-à-dire une identité véritablement porteuse d’une mobilisation collective en faveur de l’amélioration de la situation socio-économique du territoire en question.
URI: https://depot.erudit.org/id/004162dd
ISBN: 978-2-89605-402-2
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Thèses et mémoires

Files in This Item:

CRISES_TM1701.pdf, (Adobe PDF ; 3.37 MB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2016