FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CRISES - Centre de recherche sur les innovations sociales >
Cahiers du CRISES, collection Études théoriques >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/003735dd

Title: Le régime de régulation des organisations de bienfaisance et les fondations philanthropiques au Canada et au Québec : un essai d’économie politique historique
Authors: Charbonneau, Mathieu
Keywords: Agence de revenu du Canada
Charité
Fondations
Loi canadienne
Philanthropie stratégique
Canada Revenue Agency
Charity
Foundations
Canadian Law
Philanthropy
Strategic Philanthropy
Issue Date: 2012-06
Publisher: Copublication Incubateur universitaire Parole d'excluEs / CRISES / UQAM
Citation: Charbonneau, Mathieu (2012). "Le régime de régulation des organisations de bienfaisance et les fondations philanthropiques au Canada et au Québec : un essai d’économie politique historique", Cahiers du CRISES, Collection Études théoriques, no ET1202, 79 p.
Series/Report no.: Cahiers du CRISES, Collection Études théoriques;ET1202
Abstract: Le présent rapport de recherche constitue la deuxième partie d’une recherche portant sur l’histoire des fondations aux États-Unis et au Canada. Dans le premier rapport produit par Charbonneau, était présenté le processus d’apparition de la philanthropie et du mécénat dans l’Antiquité ; l’évolution du mécénat en Europe entre le Haut Moyen Âge et la période des Lumières ; l’apparition de la philanthropie moderne et des grandes fondations familiales aux États‐Unis ; une périodisation de l’évolution des activités philanthropiques transitant par le dispositif des fondations privées aux États‐Unis. La situation canadienne était légèrement présentée. Dans cette deuxième partie de la recherche, Charbonneau suit l’évolution lente des débats et des mécanismes qui furent mis en place par le gouvernement canadien au début du XXème siècle pour répondre à la demande de mécènes d’établir une législation favorable au développement de ce type d’intervention. D’une certaine façon, le chercheur trace les grandes lignes de l’évolution de la composante juridique du processus d’innovation entourant l’émergence et le développement des fondations canadiennes. Il le fait en mobilisant un ensemble de points de vue qui permettent aussi de prendre une distance analytique et critique par rapport à l’histoire de la grande philanthropie canadienne.

This research report comprises the second part of a research on the history of foundations in the United States and Canada. In the first part, Charbonneau presented the process of the emergence of philanthropy and patronage in Antiquity; the evolution of patronage in Europe between the Early Middle Ages and the Enlightenment; the emergence of modern philanthropy and the large family foundations in the United States; and a periodization of the evolution of philanthropic activities performed in the framework of private foundations in the United States. The situation in Canada was briefly discussed. In this second part of the research, Charbonneau tracks the slow evolution of the discourse and mechanisms of the Canadian government in the beginning of the 20th century to respond to the demands of patrons for laws more favourable to modern philanthropy. The researcher outlines the evolution of the legal component of the innovation process around the emergence and development of Canadian foundations. He does so by presenting multiple points of view, together providing an analytical and critical distance from the history of largescale philanthropy in Canada.
Description: Sous la direction de Jean-Marc Fontan, Sociologie, UQAM
URI: https://depot.erudit.org/id/003735dd
ISBN: 978‐2‐89605‐350‐6
Appears in Collections:Cahiers du CRISES, collection Études théoriques

Files in This Item:

ET1202.pdf, (Adobe PDF ; 622,5 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014