FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
CREATE - Le Centre de Recherche en économie de l'Environnement, de l'Agroalimentaire, des Transports et de l'Énergie  >
Les cahiers du CREATE >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/003662dd

Title: Analyzing Trade Liberalization Effect in the Egg Sector Using a Dynamic Gravity Model
Authors: Tamini, Lota D.
Doyon, Maurice
Simon, Rodrigue
Keywords: Eggs and eggs products
Persistence in trade
Trade liberalization
Gravity model
Random-effects dynamic Probit
Autoregressive panel
Oeufs et ovoproduits
Persistance des flux commerciaux
Libéralisation du commerce
Modèle de gravité
Probit dynamique à effet aléatoire
Panel autorégressif
Issue Date: 2012-06
Series/Report no.: Cahiers du CREATE;2012-6
Abstract: This study analyzes the effects of different liberalization scenarios in the international trade of eggs and egg products. We use a dynamic gravity model that takes into account the observed persistence of trading partners. The estimated parameters of the gravity model serve to quantify the impact of various liberalization scenarios on the probability of importing (extensive margin) and on trade volumes (intensive margin). The results indicate that even in the context of aggressive trade liberalization, trade gains at the extensive margin will be modest. Gains at the intensive margin of trade are present even in the context of partial liberalization - Doha type - of trade.

Cette étude analyse les impacts de différents scénarios de libéralisation du commerce international des oeufs, des ovoproduits et des produits à base d’oeufs. Nous utilisons un modèle de gravité dynamique prenant en compte l’effet de persistance des partenaires commerciaux. Les paramètres estimés du modèle de gravité sont utilisés afin de quantifier l’impact des scénarios de libéralisation sur la probabilité d’exporter (marge extensive) et sur l’intensité des volumes commerciaux (marge intensive). Les résultats montrent que les gains sur la probabilité d’exporter sont modestes et cela quel que soit l’ampleur de la libéralisation des échanges. Par contre la libéralisation des échanges se traduit par une augmentation des volumes exportés aussi bien dans le cas du scénario de libéralisation partielle - type Doha - que dans celui d’une libéralisation agressive des échanges.
URI: https://depot.erudit.org/id/003662dd
Appears in Collections:Les cahiers du CREATE

Files in This Item:

CREATE2012-6.pdf, (Adobe PDF ; 759,13 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014