FrançaisEnglish

Érudit | Dépôt de documents >
Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir >
Notes de recherche de la Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir >

Please use this identifier to cite or link to this item:

https://depot.erudit.org/id/002970dd

Title: La conciliation emploi-famille dans le secteur de la santé au Québec.
Authors: Tremblay, Diane-Gabrielle
Larivière, Maryse
Keywords: conciliation emploi-famille
travail
pénuries
infirmières
inégalités de genre
soutien organisationnel
Issue Date: 2009-01
Publisher: Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir
Series/Report no.: Notes de recherche de la Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir;09-02
Abstract: Les organisations sont de plus en plus appelées à favoriser une plus grande diversité de leur main-d'oeuvre, tant sur le plan ethnique que sur le plan du genre. Dans ce contexte, les organisations sont appelées à favoriser une meilleure articulation de la vie professionnelle et de la vie personnelle, plus particulièrement familiale et parentale, de leur employé(e)s. Toutefois, il semble que les milieux de travail ne se soient pas tous adaptés également à ces nouvelles réalités. Plusieurs pays semblent s'y intéresser en raison des difficultés d'attraction et de rétention de main-d'oeuvre observées notamment dans des secteurs comme la santé. Cet article présente les résultats d'une enquête menée en 2007 auprès des infirmières affiliées à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, sur un aspect majeur de la diversité, soit la dimension hommes-femmes, et la conciliation emploi-famille. Nous nous intéressons au soutien qu'apportent les organisations à la carrière de leurs employées, et nous avons mené une enquête sur le soutien à la conciliation emploi-famille dans le secteur de la santé. Confronté à des pénuries importantes et à l'obligation des heures supplémentaires, il est clair que le secteur public de la santé n'a pas encore mis en place toutes les mesures et ressources nécessaires pour soutenir ses membres au plan de la conciliation emploi-famille et de la carrière et que les gestionnaires ne sont pas particulièrement soutenants ou compréhensifs à cet égard. Au Québec tout au moins, c'est par ailleurs un secteur assez ouvert à la diversité ethnique et ce, tant du côté médical qu'infirmier, de sorte que la prise en compte de la dimension genre, et des réalités associées, paraît constituer le plus grand défi dans ce secteur.
URI: https://depot.erudit.org/id/002970dd
Appears in Collections:Notes de recherche de la Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir

Files in This Item:

NRC09-02.pdf, (Adobe PDF ; 335,57 kB)

Items in the Repository are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

About Érudit | Subscriptions | RSS | Terms of Use | Contact us |

Consortium Érudit ©  2014